Histoire de point de vue


Paysage, histoire de point de vue
Classe CAP maçon 1ère année – Lycée Privé Professionnel St Henri à Marseille
Intervention menée dans le cadre de la manifestation L’Art renouvelle le Lycée, le Collège, la Ville et l’Université.
De janvier à mai 2015Le point de vue implique de prendre le temps d’observer ce qui nous entoure, il induit aussi de se poser la question du positionnement physique et également intellectuel.
Pour «bien» regarder, le corps doit se déplacer dans l’espace et parfois prendre une position inhabituelle, il en est de même pour l’esprit il doit se remettre en cause et accepter d’aborder des choses nouvelles avec un œil neuf.

Au fil des séances j’ai développé avec la classe un projet autour de cette idée de point de vue en prenant comme référence artistique mon propre travail ainsi que certaines des oeuvres de Philippe Ramette.
Nous avons ainsi posé la question du regard, «où dois-je me positionner pour contempler un pay­sage, quel est le point de vue idéal»

Les élèves ont alors fabriqué des objets, des dispositifs de contemplation afin de changer de point de vue puis ils ont pris des photographies en utilisant ces nouveaux «outils».
Lors de l’exposition de restitution, ces sculptures ont été présentées ainsi qu’une sélection des photographies prises par les élèves lors de notre excursion dans la calanque de Niolon.